lundi 28 avril 2008

* Béarn-Armagnac à Bordères raconté par un passionné ...

(Photo d'archive)
Je commencerai ce compte rendu par féliciter le comité des fêtes de Bordères pour avoir osé faire une course de seconde et je crois que leur initiative a été plutôt réussie vu la qualité du spectacle.

Etaient présents en piste : Yves LADOUCES (chef), Ludovic LAHITTE, Lionel LARRERE, Benjamin DUPUIS et Christophe VIC pour les écarteurs. Louis ANSOLABERE comme sauteur. A l’entrainement Richard LATASTE et Mathieu CRABOS et à la corde Jean-Paul LAHITTE.

Une fois de plus le ganadero de Bretagne de Marsan avait enfermé un magnifique lot de bétail n’ayant rien à n’envier à personne et que bien des toreros aimeraient affronter le dimanche.

Le toril de la première partie était celui-ci :
Bombita, Pomarézia, Cardegna (sauteur), la sans corde, Maïtena, Coralia et la reine de la ganaderia Ramona.
En deuxième partie nous avons vu :
Bombita, Cardegna, une jeune vache première fois la corde qui promet beaucoup, Manzana, Maïtena et Coralia.

Ce que l’on peut retenir de cette après midi, c’est une course très agréable de très bon niveau avec encore et toujours un grand Louis ANSOLABERE qui a régalé une fois de plus le public.
Coté boléro le vainqueur du jour au plus grand nombre d’écarts (25) aura été le jeune Ludovic LAHITTE qui progresse de course en course et qui s’avère être un grand espoir de notre sport gascon. Mais les autres acteurs se sont très bien comportés à l’image de ce superbe tourniquet de Christophe ou d’un très bel intérieur de Lionel pour ne citer que cela.
Benjamin aura lui aussi réalisé de bons passages.

A l’entrainement aucun problème pour les deux compères, ainsi que pour le cordier qui a effectué un sans faute.

Et je terminerai par tirer un grand coup de chapeau au chef de cuadrilla qui a su mener a la perfection son équipe grâce a sa connaissance de la course et à son talent.

Voila quelques lignes pour résumer un peu cette magnifique course. Et pour finir j’espère pour les ganaderos de secondes que quelques comités leur feront confiance à l’image de Bordères car il y a de très belle chose en seconde et il ne faut surtout pas l’oublier. Et non penser comme trop souvent à vouloir faire des formelles a tout prix. Permettez un peu aux petits d’exister !!

A bon entendeur ...

* Le Festival Art & Courage : je l'ai vu comme ça ...

XIX ième Festival Art & Courage … 19 éditions où se marient l’art, le courage, la peur, les frissons, la beauté et le plaisir. 19 rendez-vous d’écarteurs et sauteurs landais, 19 rendez-vous que les coursayres landais et de toutes autres régions ne manqueraient pour rien au monde. Ce 19ième rendez-vous à encore rempli la Mecque de la course landaise. Cette année la jeunesse était au rendez-vous non seulement devant les vaches sans corde mais aussi devant les novillos et toros. Le premier à se lancer dans le grand bain de Pomarez : Thomas MARTY, excellent devant une vache de son ganadero. Il a su la travailler au mieux et à soulever les gradins. Ce petit bonhomme de 16 ans a été à la hauteur de l’évènement. Avec son attitude d’un grand torere, il a de belles années devant lui. Mathieu NOGUES, lui aussi a su profiter de la vache qui lui était proposée, avec notamment un excellent écart sur le saut. Son travail aurait du être récompensé d’une vuelta, c’est dommage … Un beau geste de la part de Mathieu : il a dédié sa sortie au ganadero Michel LASSALLE pour qui c’est la dernière année de course. Julien LUCMORT a eu quelques difficultés avec sa partenaire pas très coopérative. Damien GAILLERES essaya de travailler au mieux la coursière fougueuse au départ mais vite éteinte. Quant à Cyril DUNOUAU, rattaché à la DAL, il proposa de belles figures sur le saut mais conclu sur trois touches à gauche. Côté novillos, le premier à sortir fut celui du ganadero amollois, un novillo d’origine François André. Christophe AVIGNON réalisa une très belle sortie, pleine de courage et d’aficion. L’esprit torere de l’écarteur fut récompensé d’une belle vuelta. Tout comme le jeune écarteur de la DAL, Baptiste BORDES devant le novillo de la ganaderia de Cortijoliva. Baptiste BORDES donna le meilleur et pu ainsi intéresser l’animal. Le champion de France des écarteurs, Loïc LAPOUDGE, dont c’était la première participation devant un novillo, se risqua à cette épreuve de façon très courageuse et ainsi pu offrir au public quelques belles figures. Avant de passer aux toros, les sauteurs ont affronté une bête à l’armure large et dont le gabarit aurait pu en dissuader plus d’un. Guillaume VERGONZEANNE a été le premier à s’élancer au dessus de l’animal qui se dressa sous son passage : des « ouhh » s’entendirent des gradins. Le défilé des anges de la voltige venait de commencer. Un à un Guillaume VERGONZEANNE, Manu LATASTE, Dominique LARIE et Nicolas GACHIE ont proposé leur gamme de sauts avec beaucoup de courage.Ils ont aussi participé aux autres sorties des écarteurs avec parfois le danger au bout des cornes. Guillaume MALET, grand spécialiste de la feinte, affronta un toro un peu compliqué, pas franc, mais pu tout de même dessiner quelques belles figures. Son partenaire s’éteignit assez vite. Autre toro qui ne joua pas du tout le jeu est celui de Christophe DUSSAU. Toro en querencia aux planches devant lesquelles il a été impossible de le sortir. Jean Marc LALANNE assura la sortie avec quelques belles feintes, tout comme l’un des plus « anciens » du Festival, Didier LAPLACE. Il proposa deux excellents passages devant l’un des plus beau toro de la soirée. Enfin, le moment le plus attendu du Festival, le retour en piste du grand champion Didier GOEYTES.S’il est un Torere avec un grand « T » c’est bien lui. Il a hérité d’un toro un peu comme celui de Dussau, mais avec toute sa maestria, il a su attirer l’animal sur lui et ainsi dessiner de bons écarts. L’émotion était au rendez-vous en ce samedi soir, venant des sauteurs, des écarteurs mais aussi des hommes en blanc. Toujours présents aux « 4 coins » de l’arène, toujours plus près de l’animal pour attirer son attention, toujours prêts à passer le lasso au toro quand il ne veut pas monter au camion. Et ça on le doit notamment à Jean François DEYRIS récompensé par une vuelta avec les sauteurs. Pour ma part, j’ai bien apprécié la partie des vaches avec la jeunesse montante, la toreria des écarteurs devant les novillos et toros, la belle soirée de Nicolas GACHIE pour qui c’était le second festival, le bon travail des hommes en blanc, clin d’œil au passage de lasso de Jean François, le rythme entraînant de la soirée, revoir Didier GOEYTES en piste.J’ai moins aimé l’harmonie pomarezienne, je l’ai connu plus entraînante, plus présente, j’ai moins aimé le fait qu’il n’y ait que 4 sauteurs sur 5 ganaderias. Même si certains soit disant n’ont pas le niveau pour affronter des toros, ils l’ont pour les vaches … A présent, rendez-vous l’an prochain pour le XXième Festival, et là, sans doute, un autre GRAND rendez-vous.
André VIARD, du site Terres Taurines, propose un reportage photo sur la soirée de samedi.

* Challenge de l'Armagnac : La DAL à Garlin ...

Enfin la première course de challenge pour la DAL de Michel AGRUNA peut se dérouler, les premières prévues avaient été annulées pour cause de mauvais temps.
Jean LALANNE, aphone, a été remplacé de fort belle manière par Lionel SALAVERRIA au micro et l’harmonie garlinoise n’a cessé de jouer tout le long de la course.

Christophe DUSSAU retrouvait sa cuadrilla au grand complet avec le retour des blessés. Etaient présent en piste : Christophe DUSSAU (chef de cuadrilla), Denis LAZRTIGUES, Baptiste BORDES, Mathieu NOGUES, Cyril DUNOUAU, Hugo VINEY-THOMAS, Jean Pierre DUMECQ et Bertrand LAFAYE coté écarteurs. Manu LATASTE à la voltige avec un trio d’hommes en blanc : Eric MERVILLE à la corde, Serge JUNCA et Gilles TAUZIA à l’entraînement.

Une originalité pour débuter la course avec la sortie de la vache sans corde. D’entrée c’est Hugo VINEY-THOMAS qui se présente pour une bonne sortie. Il effectue des écarts sur le saut et sur la feinte, il sera accroché à gauche sur son quatrième mais poursuivra avec une bonne série à droite avec un excellent sur le saut. Manu rajoutera un vrillé, la vache lève.
Hugo : 16 pts, Manu : 6 pts
Sortie : 22 + 5 = 27 pts

video

On poursuit dans l’originalité avec la sortie de GENEROSE pour le sauteur. Manu effectue les sauts réglementaires après un saut d’essai. Il alterne saut de l’ange et pieds-joints et termine par le périlleux et le vrillé.
Sortie : 28 + 6 = 34 pts

On rentre dans la partie écarts avec EUSKADI et le retour de Jean Pierre DUMECQ. Cela fait plaisir de le retrouver en piste et c’est avec les applaudissements du public qu’il se présente en piste. Il fera un écart. Hugo VINEY-THOMAS prendra le relais pour deux écarts, Jean Pierre semble avoir une douleur au genou. Baptiste BORDES ajoute 2 écarts sur le saut, Hugo terminera la sortie par 3 écarts sur le saut dont un supérieur.
Jean Pierre : 1 pts, Hugo : 11,5 pts, Baptiste : 3,75 pts
Sortie : 16,25 + 5 = 21,25 pts


GARBAYTE est débutée par DUSSAU pour 2 écarts (4,75 pts) et terminée par Baptiste BORDES avec 6 figures dont 2 bons écarts (17 pts).
Sortie : 21,75 + 6,5 = 28,25 pts

Manu LATASTE débute la vache de l’avenir (n°264 de 2003) par un saut pieds-joints à la sortie des loges, Mathieu NOGUES poursuit par une série de 7 écarts avec deux intérieurs, Cyril DUNUAU et Mathieu NOGUES terminent par un écart chacun.
Sortie : Comportement : 6,5/10, Travail : 6,5/10, Présentation : 4,5/5 Total : 17,5 pts

DONZACQUOISE retrouve son partenaire de la saison dernière en la personne de Cyril DUNOUAU pour 3 écarts. Pas toujours facile de passer l’imposante demoiselle, le chef se présente pour un très bon écart qui fera plaira au public, mais seulement au public … Cyril, termine par 4 écarts dont une chute. Petite frayeur en piste, enfin dans le callejon, une vache est venue se balader pendant que Donzacquoise était en piste.
Cyril : 16,25 pts, Christophe : 3,5 pts
Sortie : 19,75 + 7,5 = 27,25 pts


SOUBSOLA sort des loges après que SALVADORINA soit sortie par erreur, panique dans les couloirs mais tout est rentré dans l’ordre après quelques minutes. Baptiste BORDES se présente pour 2 écarts, Mathieu NOGUES prend le relais pour 3 écarts sur le saut, Manu LATASTE ajoute un périlleux, Baptiste clôture la sortie par 2 écarts dont une chute et un corde à terre.
Baptiste : 8,5 pts, Mathieu : 6,25 pts, Manu : 5 pts
Sortie : 19,75 + 5 = 25,75 pt
s

Enfin la sérieuse SIBORIA sort pour Denis LAZARTIGUES pour 2 écarts, Cyril DUNOUAU prend le relais pour 2 écarts, Manu s’envole pour un très bon vrillé, Denis termine par 3 écarts dont un supérieur.
Denis : 10 pts, Cyril : 4,5 pts, Manu : 7 pts
Sortie : 21,5 + 8 = 29,5 pts


Après 1h07 de première partie, la pause sera l’occasion pour tout le monde d’aller faire un tour du côté de la buvette pour se rafraîchir. ARMAGNACAISE est la première à sortir des loges, Hugo VINEY-THOMAS la débute par une chute, Denis réalise deux figures, Hugo revient pour une nouvelle chute, Denis LAZARTIGUES ajoute deux écarts dont un supérieur. Baptiste BORDES termine par deux bons écarts.
Hugo : 3,5 pts, Denis : 9,75 pts, Baptiste : 5,75 pts
Sortie : 19 + 5 = 24 pts


PASSIEGUE permettra un duo Mathieu NOGUES (6 écarts dont 1 chute) Cyril DUNOUAU (2 écarts)
Mathieu : 14,25 pts, Cyril : 4,75 pts
Sortie : 19 + 5,5 = 24,5 pts


De nouveau la sérieuse DONZACQUOISE pour une série complète de Cyril DUNOUAU. Il débute bien la sortie avec les 4 premiers écarts (le second sera bonifié).
Sortie : 24 + 7,5 = 31,5 pts

Manu LATASTE retrouve SALVADORINA pour une bonne sortie. Le travail sera récompensé par 30 pts, La demoiselle pointera 7.

Enfin, les deux dernières sorties comptant pour le trophée Challengite et c’est SIBORIA qui ouvre le bal. Denis LAZRTIGUES réalisera la sortie complète on retiendra 1 chute, un intérieur et 3 très bon extérieurs.
Sortie : 21 + 8 = 29 pts

GARBAYTE aura le privilège de terminer cette course comptant pour le challenge de l’Armagnac. Baptiste BORDES la débute côté loge, Mathieu NOGUES prendra le relais pour 3 écarts dont une chute. Baptiste conclu par 2 chutes mais reviendra pour un écart revanche (celui-ci sera hors compétition et ne comptera pas).
Baptiste : 11,5 pts, Mathieu : 6
Sortie : 17,5 + 7 = 24,5 pts


Une course de reprise pour les « jaune & noir » avec un bétail sérieux et pas toujours facile.Les hommes en blanc ont assuré leur travail avec beaucoup de sérieux.

Monte sur la première marche de l’escalot Denis LAZARTIGUES avec une moyenne de 3,39 pts, Hugo VINEY-THOMAS lui, accèdera à la seconde avec une moyenne de 2,95 pts. Il semblerait qu’il y ait eu un problème de logiciel et le classement du second et du troisième sera surement changé. Baptiste BORDES et Mathieu NOGUES rentraient dans les critères de classement. Affaire à suivre …


LES PHOTOS DE LA COURSE :







jeudi 24 avril 2008

* Festival Art & Courage : les photos de Julien

TOROS RESERVES AUX ECARTEURS

video

video

mercredi 23 avril 2008

* Festival Art & Courage : Les infos d'Aurélien

Michel AGRUNA a donné quelques précisions sur ce XIXème Festival hier sur Radio d'Artagnan. Tout d'abord, il a annoncé le nom des 5 feinteurs qui affronteront les vaches sans corde à savoir : Damien GAILLERE (vache de DARGELOS) - Thomas MARTY (vache de DEYRIS) - Cyril DUNOUAU (vache de la DAL) - Julien LUCMORT (vache de l'ARMAGNACAISE) - Mathieu NOGUES (vache de la DAL : Michel LASSALLE ne peut pas présenter ses vaches dans une course avec plusieurs ganaderias suite à des restrictions sanitaires [voir Cazérienne n°101]). Puis il a dévoilé les 3 écarteurs affrontant les novillos : Loïc LAPOUDGE (le champion de France 2007, chef de cuadrilla chez DARGELOS) - Baptiste BORDES (DAL) - Christophe AVIGNON (DEYRIS). Et enfin les 5 acteurs qui iront devant les toros : Guillaume MALET (chef de cuadrilla chez LASSALLE) - Jean-Marc LALANNE (chef de cuadrilla chez DEYRIS) - Christophe DUSSAU (chef de cuadrilla à la DAL) - Didier LAPLACE (LABAT) - Didier GOEYTES (chef de cuadrilla chez LABAT). On remarque donc 4 nouveaux pour les vaches sans corde, 2 nouveaux pour les novillos (dont Baptiste qui n'a jamais participé à un festival) et le retour de Didier GOEYTES qui devrait finir le festival devant ESTEPERO un toro assez charpenté si je me souviens bien. On remarque aussi les absences de Benjamin DE ROVERE, Bertrand LAFAYE, Jean Pierre DUMECQ blessés ou de retour de blessure ou encore de Nicolas COMMARIEU. Devant les nouvelles on voit qu'il n'y aura pas Elodie POULITOU, partie en seconde. Cette année, il n'y aura que 4 sauteurs à savoir : Dominique LARIE (ARMAGNACAISE) - Emmanuel LATASTE (DAL) - Guillaume VERGONZEANNE (DEYRIS) - Nicolas GACHIE (DARGELOS). Ils sauteront SEÑORITO apparemment assez haut. Nicolas VERGONZEANNE blessé au tendon d'Achille (il a sauté à Nogaro pourtant) et Laurent DARROUZES et Benjamin SAUZAIRE non sélectionnés (souhait de la commission de réduire le nombre de sauteurs pour qu'ils sautent plus). David LOUPIEN (ARMAGNACAISE) - Serge JUNCA (DAL) - Laurent & Jean-François DEYRIS (DARGELOS) seront les hommes en blanc et Nicolas VERGONZEANNE (DEYRIS) sera en piste pour remplacer en quelque sorte Michel AGRUNA qui sera le manager général (un peu comme Didier BORDES chez DARGELOS si j'ai bien compris). Pour les toros, ils seront de 3 ganaderias : - DEYRIS origine François ANDRE avec MISTRAL & LANDEÑO. - CORTIJOLIVA (ganaderia d'où sont sorties DONZACQUOISE ou SALVADORINA) avec ALCANDETO, POSEÏDO, PEQUEÑO, TALAVERO & SEÑORITO pour les sauteurs. - SANCHEZ RICO avec AGUSTADO, CANDELITO, OBSERVADOR & ESTEPERO. Seuls 9 de ses toros sortiront. Voilà donc quelques précisions sur ce festival. Rendez-vous donc samedi à Pomarez.

vendredi 18 avril 2008

* L'ascension à Bascons ...

... Le pélerinage annuel des coursayres et sympathisants




10H30 A LA CHAPELLE (messe solennelle), Hommage à ROBERT CASTAGNON

11H30 DEPOT DES GERBES puis visite du Musée de la Course Landaise

12H00 AU FOYER MUNICIPAL Apéritif concert puis BANQUET (Pour s'inscrire : Mairie ==> 05.58.44.00.31 ou au Musée ==> 05.58.52.91.76)

17H00 COURSE LANDAISE avec la Ganaderia DARGELOS Cuasrilla Loïc LAPOUDGE (entrée 10€ au bénéfice du Musée)

mercredi 16 avril 2008

* Festival Art & Courage

Didier nous informe que la société EUROFILM met à la disposotion des coursayres un grand écran pour le Festival Art & Courage du 26 Avril ...

"Les Coursayres qui feront le déplacement au grand écran à Pomarez assisteront pour 10 € au Festival sur tous les angles filmé par 5 caméras. Ils auront droit au ralenti des meilleurs Écarts et Sauts. Ils entendront les commentaires de certains acteurs après leur sortie Le tout commenté par Eric Lesparre, Jean Barrère et moi même. Et pour finir et en exclusivité muni d'un micro HF je leur ferais partager la sortie de mon Toro. Ils vivront en même temps que moi ce que je ressens dans chacun de mes gestes et entendrons les ordres ou les conseils que j'entretiendrais avec les hommes en blanc. Ils vivront vraiment cette sortie avec juste le danger en moins. De plus, un tirage au sort sera effectué avec le billet d'entrée des spectateurs présents dans la salle et le gagnant remportera l'abonnement coursayre de la saison 2008. Sachant que cette année, une soirée Bodega est organisé à l'issue du Festival dans la salle des Fêtes de Pomarez, ça vaut le déplacement..."
Pensez à réserver pour le grand écran !! à Eurofilm 05 58 90 26 65

mardi 15 avril 2008

* Coupe des cuadrillas de seconde

Pour la deuxième année, Saint Sever organise une coupe des cuadrillas de seconde. Etaient invités à participer 4 ganaderias : Béarn-Armagnac, Dussau, Lacoste et Maynus. Formule des plus originale et attrayante : 45 minutes pour faire un maximum de points.
Le public a répondu plus présent que l’an passé, de bonne augure pour les organisateurs s’ils souhaitent reproduire ce spectacle l’an prochain.Deux équipes participaient le matin et les deux autres l’après-midi après le repas organisé par la Galihougne.

Après tirage au sort, la ganaderia de Maynus, cuadrilla Eric MOUASSAOUI avait l’honneur d’ouvrir le bal.Avec les sorties de PERRINE, PLAYERE, ORTIZIA (sauteur), MAROUSSIA, CEDRICA et une vache festival on a pu voir l’ensemble de la cuadrilla réaliser quelques belles figures.
Eric MOUASSAOUI, William BRETHES, Fabien LAIHEUGUE, Stéphane CASTAING, Cédric CLAVERIE et l’atout majeur de cette équipe le jeune double champion de France des sauteur Louis ANSOLABEHERE ont connu quelques difficultés de mise en route, mais après quelques écarts tout est rentré dans l’ordre.
William BRETHES a débuté par une chute devant PERRINE mais s’est rattrapée devant PLAYERE avec une bonne série. Il a aussi réussi deux passages devant CEDRICA.
Fabien LAIHEUGUE s’est démarqué par ses séries devant MAROUSSIA et CEDRICA et Stéphane CASTAING a affronté MAROUSSIA.
Louis ANSOLABEHERE nous a démontré tout son talent en s’envolant très élégamment au dessus de ORTIZIA, PERRINE et la vache festival.

Après 45 minutes, montre en main, la ganaderia de Béarn Armagnac a pris le relai en piste.
Yves LADOUSSE accompagné de sa cuadrilla Lionel LARRERE, Ludovic LAHITTE, Christophe VIC et Benjamin DUPUY ont affronté BOMBITE, BENQUETOISE, GILONA, MAITENA, CORALIA, RAMONA et MANZANA. Le cordier, Jean Paul LAHITTE, blessé lors de la présentation était remplacé par Bernard PENDELE, Cédric DUBAN en convalescence sera remplacé par Mathieu CRABOS.
Nous avons assisté à une bonne partie des « jaune & bleu », Lionel LARRERE et le jeune Ludovic LAHITTE ont tiré le meilleur des pensionnaires de Bretagne de Marsan.
Le chef a apporté son expérience et son savoir faire devant GILONA et RAMONA, la marraine de la ganaderia.

Le soleil du matin a laissé place à une ciel bien plus menaçant après la pause repas organisée par la Galihougne.

15H30 et la ganaderia de Guillaume DUSSAU menée par leur chef Dominique BAILLET entrent en piste.
La cuadrilla est composée de Gaël DUPRAT, Alexandre DAYRE, Olivier LARRIEULE, Samuel CARRERE, Jonathan GENEZE à la voltige. Côté bétail Guillaume a débarqué DIDIERE, LAURA (sauteur), PRINCESSE, PALOMA, BOUGUELINE, ATURINE. Pas de marraine comme TOMIA, dommage le public attendait de voir la belle sans ces arènes.
Olivier LARRIEULE s’est présenté devant DIDIERE, PRINCESSE (sortie festival) et BOUGUELINE.
Gaël DUPRAT débute par DIDIERE, affronte PALOMA par une bonne série relevé d’un supérieur et termine sur BOUGUELINE.
Alexandre DAYRE, plus discret a exécuté 2 écarts devant DIDIERE et BOUGUELINE.
Le chef lui a affronté ATURINE pour une série de 5 conclue par une chute.
Jonathan GENESE s’est envolé au dessus de la sauteuse mais à apporté quelques points supplémentaires en se présentant devant PRINCESSE. Jonathan doit encore régler la réception du périlleux mais notons qu’il revient de blessure.

Enfin et pour conclure, sous la pluie, la ganaderia du Grand SOUSSOTTE composée de Rodolphe BOVET (chef), Michel CESAR, Gaëtan LABASTE, Mathieu ETCHEMENDY côté écarteurs, de Thomas BIJARD, Clément GRENET et Loïc LAUROUAA sauteurs ont affronté ZABALETTE, VICTORINE, FREDERIQUE (sauteur), MORENA, ALEGRIA et 3 sans corde, qui donnent de la rapidité au spectacle.
Gaëtan LABASTE et Rodolphe BOVET, ont été les plus en vue cet après-midi en réalisant de bonnes séries devant leur bétail, ils ont donné un bon rythme à cette course e en se présentant devant les sans cordes.
3 sauteurs dans cette équipe, chacun ayant leurs points forts, ont su apporter quelques points précieux pour le concours.

Les organisateurs peuvent être fiers de leur idée de monter un tel spectacle : même si lors des résultats, il y eut quelques mécontentements.
Résultats :
1ier : 8 vaches avec 402 pts GANADERIA DU GRAND SOUSSOTTE
2ième : 7 vaches avec 369 pts GANADERIA DE MAYNUS
3ième : 6 vaches avec 352,50 pts GANADERIA BEARN ARMAGNAC
4ième : 6 vaches avec 312 pts GANADERIA DUSSAU
Trophée pour la sortie Festival : GANADERIA DUSSAU avec 30 pts
Trophée Ganadere : (4 meilleures vaches sorties) GANADERIA DE MAYNUS avec 54 pts
Trophée du cordier : Didier LUX de la GANADERIA DU GRAND SOUSSOTTE
Trophée des Hommes en blanc : Jean Christophe LACOSTE et Frédéric DUMECQ (GRAND SOUSSOTTE)
Trophée de la malchance : Béarn Armagnac, leur cordier blessé lors de la présentation et une vache écornée le matin.
Les 4 ganadères ont reçu une photo de leur cuadrilla prise le matin même par le photographe St Sevérain.

La première série de photos (de Maynus et Béarn Armagnac), le reste arrive ...